Ne jamais dire...

Publié le par le soldat en chocolat




Je me rappelle parfaitement avoir écouté poliment une amie me parler de sa dernière trouvaille, les couches lavables et avoir penser "pas pour moi! Jamais!"

Heu... deux mois après je la recontactais pour lui demandé des précisions, sites, et conseils avant de m'équiper...
Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde!



Je me rappelle parfaitement avoir écouté poliment une amie me parler d'un accesoire qu'elle adore, la coupe menstruelle et avoir penser "pas pour moi! Jamais!"

Hmmm... deux mois après je m'en offrais une...
Et maintenant, revenir en arrière?!



Alors si je racontais qu'il y a trois mois, alors qu'une amie me parlais houmos, terrine végétale et de soja structuré, je m'exclamais "je ne pourrais jamais devenir végétarienne!"... je ne sais quelles conclusions pourraient être tirées de cela...

Alors, revenir en arrière?
Pas pour le moment...


Même si la mutation est en cours et non-achevée!




Commenter cet article

Isabelle ! 22/06/2008 23:15

;-)Pour en revenir à la zone de production du soja, je te confirme que celui que nous consommons (soit texturé, soit en grain pour fabriquer tonyu, puis tofu) pousse effectivement en France.Plus globalement, je partage avec toi cette préoccupation de l'approvisionnement local.Raison pour laquelle nous avons depuis 4 ans opté pour le Réseau Cocagne, en veillant par tous les moyens à faire avec ce qui nous est proposé chaque semaine (et que nous ne choisissons pas).Il n'en demeure pas moins deux "épines dans mon pied" à savoir ces deux produits que je consomme quasi addictivement, l'un en provenance d'Argentine (les graines de tournesol), l'autre de Chine (le gingembre confit).[Mais que m'apportent-ils donc, l'un et l'autre, dont je semble avoir tant besoin ?!]En attendant de trouver une réponse solution, je me console en me disant que si j'étais choco addict, le problème ne serait que déplacé géographiquement   :-pCes choix — ces deux-là parmi tant d'autres — se sont enchaînés graduellement, jamais plus d'un à la fois !Un peu comme s'enchaînent, l'un après l'autre, les pas qui, au final, font que le sommet est atteint.Cette évidence simple, j'y reviens à chaque fois que, me retournant sur le chemin parcouru, je ne peux m'empêcher de m'exclamer : "Oh la la… mais comment on a fait pour changer tant de choses ?!"Ta situation particulière éclaire sans doute notre positionnement différent.Chez nous, en effet, la consommation de produits laitiers est relativement réduite (et même nulle chez J.).D'autre part, j'observe chez moi une tendance (à la limite de l'aversion) à consommer de moins en moins d'œufs (à moins qu'ils soient vraiment "masqués" dans une préparation culinaire).Là où ça m'intrigue, c'est qu'il y a 3 ans de ça, un kinésiologue m'a dit que j'étais probablement allergique à… l'œuf !Je me réjouis, moi aussi, des chemins de traverse que nous ont fait et nous feront encore emprunter ces nouvelles options alimentaires   :-)Et donc, ça ne sera pas fini… dont acte   :-pAi-je besoin de te le souhaiter tant ça me semble acquis d'avance ?   :-)PS : Nous avons les mêmes souvenirs   ;-)

le soldat en chocolat 04/07/2008 15:37


Il faudra que je sois plus attentive aux cas où....
Ici, nul besoin de cocagne, puisque c'est directement chez le producteur que nous allons nous servir, de légumes sans arrosage, de région, de saison, et vu que, d'aprè ce producteur, "la nature,
faut pas la forcer", et bien on ne le force pas....
Ce que tu dis sur la provenance du tournesol me sidère! je n'aurais jamais imaginé qu'il venait d'ailleurs que de france... argh, je regarderais la prochaine fois!
[mon "adict" à moi se nomme "thé noir à la bergamotte"... mais heureusement, c'est une adiction saisonnière! en effet pas moyen de me faire boire chaud l'été!]

Alors, là... il faudra que tu me donne ta reccet de crèpes!
trooop bonnes dans mon souvenir, mais si sans gluten, sans lait, sans oeufs....
Ca m'intrigue!!!

Yes!
Miam!

Ce "déjà acquis" se heurte pourtant à deux éléments: notre budget et mon homme (pas qu'il soit contre... il est juste "à convaincre"... et c'est parfois épuisant...)

ps: ;-)


Isabelle ! 17/06/2008 01:12

Hi, hi… voilà qui me rappelle certain échange nocturne dans mon antre culinaire ;-)Pour ce qui est de la consommation de soja, elle se résume chez nous à un plat complet à base de protéines texturées (une fois par semaine maxi).Je remplace simplement la viande desdits plats par le soja texturé et le résultat est… bluffant :-oPas plus tard que dimanche soir, les nems "maison" n'avaient RIEN à envier à ceux que j'achetais dans une "autre vie", franchement !Je précise toutefois que ce que je recherche dans le soja conditionné sous cette forme, c'est avant tout cette consistance bien particulière qui en fait à mes yeux un substitut de choix dans nombre de recettes "carnivores" à la base.Comme tu le sais, je prépare les laits végétaux que nous utilisons quotidiennement en boisson ou pour les préparations culinaires (je m'en sers notamment chaque matin pour confectionner une crème Budwig).Étant donné que je privilégie les laits qui ne nécessitent aucune cuisson, je ne recours au soja que lorsque je veux fabriquer du tofu (ce qui reste relativement rare).Enfin, il y a un élément non négligeable à prendre en compte si d'aventure l'option végétarienne se confirme pour toi.Remplacer des protéines animales par du soja n'aurait certes aucun sens.À te lire, je me demande toutefois si tu sais pourquoi ?Il y a d'abord que le soja ne couvre pas à lui seul l'apport protéique dont l'organisme humain a besoin.Corrélativement, il y a aussi que cet apport n'est réalisé qu'en associant une céréale avec une légumineuse.Raison pour laquelle aucune céréale, ni aucune légumineuse ne suffit à elle seule à reproduire l'équilibre protéique qui se trouve présent de facto dans les protéines animales.L'option végétarienne consiste donc à associer céréale et légumineuse (pas uniquement le soja), si possible dans le même repas.Le pâté végétal (à base de flocons de céréales et de tofu) que tu as mangé chez nous répondait à cette "condition".Moi aussi, je collectionne les "Ça ? Jamais !!!", tu sais ;-) Même que j'ai appris à les considérer comme le signe
avant-coureur de la prochaine révolution qui viendra dépoussiérer mes
idées reçues :-pLa première remonte à 16 ans de ça, lorsque j'ai commencé de confectionner notre pain (à la levure, puis au levain).Les yaourts (vache et soja, puis vache et chèvre) ont suivi de peu.Puis les graines germées, "Hermann", le kéfir…Et je prépare désormais les entremets qui servent de dessert quotidien aux gaminous et à leur père (pour ma part, je ne me régale que d'un yaourt nature au lait de chèvre !).Au vu du mouvement incessant, je me doute bien que c'est tout, sauf… fini :-)Quoi qu'il en soit, je trouve le bilan trèèès positif.Les enfants pètent la forme (il y a peu, j'ai réalisé avec stupeur que du haut de ses 23 mois, le petitou n'avait pas vu de médecin depuis plus d'un an :-o ).Notre budget alimentaire tient la route, alors que nous n'achetons pour ainsi dire que des produits bio.Cela dit, je ne me fais guère d'illusion : il suffirait que je mette mes petites mains au repos et/ou que nous réintroduisions viande et fromage dans notre alimentaion courante pour que nous n'ayons plus du tout les moyens de consommer des produits de qualité (ce qui est incontestablement le cas au jour d'aujourd'hui).PS :Oh… je viens de recevoir ton mail !!!Effectivement, j'ai vaguement entendu sonner le tél tout à l'heure.F. étant à portée d'un combiné téléphonique, je l'ai laissé répondre, ce qu'il n'a visiblement pas fait… puisque je viens de découvrir ton message sur notre répondeur :-oMerci pour ton intention qui me touche +++[Et là, mine de rien, je cherche les mots pour (te) le dire…]

le soldat en chocolat 20/06/2008 22:58



(^_^)
C'est bien à elle que je faisais référence ;-)

Pour ce qui est du soja, je n'explore pas la piste pour le moment.
Peut-être que ça viendra et peut-être pas (je suis prudente sur ce coup-là! lol, vu le titre de l'article, je préfère!!!)

J'avoue que ta machine à transformer les graine en boisson et celle à transformer les graines en flocons ont attiser ma curiosité...
A l'occasion, j'aimerais bien qe tu m'en raconte un peu plus sur comment tu / vous en êtes arrivés à ces choix!

(^_^)
I knew!
Deux lignes de conduites cependant me guident pour le moment.
La première est de réajuster mes approts protéiques à mes besoins protéiques (et pour cela, je m'attends à redescendre suffisament bas pour que le besoin se manifeste puis me guide).
Et puis, je continue à consommer des oeufs (de poule) et des produits laitiers, donc des protéines d'origine animale, donc...

Actuellement, j'ai l'impression que cette contrainte que j'ai posé à mon alimentation booste ma créativité en cuisine (j'ai fait des brick pour toute la famille, hier, pour la première fois de ma
vie! trop simple, trop bon! trop top, quoi!) parce qu'elle m'oblige à sortir de mes ornières culinaires, de mes racourcit-cuisine et autres solutions de facilité!

(^_^)
Méfie-toi, tu vas finir par écrire "fini? jamais!" et ce sera le début.... :o)  ;-P

Voilà un bilan on ne peut plus positif!...
Pour tout avouer, j'espère que le passage au végétarisme me permettra plus de liberté pour augmenter le niveau de qualité de nosproduits de consommation courante...


ps: si mes souve,ir sont bons, il me semble que tu as fini par retrouver les mots.... ;-)
bises....



sandra 10/06/2008 13:01

comme disait l'autre... "ya que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis", ben moi, ça fait 36 ans que j'adhère à cette idée !!!! ô_ô   rrrhoooo  !!!!!!!! la boulette !!!!!!   O

le soldat en chocolat 10/06/2008 17:41


M-D-R!!!
Je vais me sentir trèèès intelligente alors!
:-D

bises Sandra!


Algrid 10/06/2008 10:16

Je ne fonctionne pas ainsi mais plutôt "ah bon, dis m'en plus" et je suis vite conquise ! Par contre, je ne peux m'empêcher de remarquer le parallèle dans nos parcours (maternage, choix écologiques et maintenant alimentaires ! ) Si tu as des infos sur les différents soja, je prends (ici on ne mange plus de soja du tout mais il semble que certains sojas sont indigestes, d'autres non... je ne sais pas les differences.Bonne continuation, Algrid

le soldat en chocolat 10/06/2008 17:38


tu es végéta*ienne?

Les infos que je peux avoir sur le soja sont assez limitées.
Je ne veux juste pas remplacer la viande et le poisson par des substituts au soja: ce serait admettre que mon corps a besoin de "viande", "poisson" ou "substitut", or l'idée que je me fais du
végétarisme est justement de faire redescendre ma consomation de protéine à la hauteur de mes besoins réel (et non supposé par les "normes" et autres petites boites) tout en privilégiant des
sources végétales, sans exclure pour autant la possibilité de déguster en fin d'année le délicieux foie gras de ma belle-mère...
Et puis je ne suis pas encore prète à devenir officiellement végétarienne...
plus tard... j'ai le temps!

Bises Algrid!
ps: je vais peut-être bien aller passer un peu de temps dans ton coin cet été, on prévoira de s'y croiser?


barrouge 10/06/2008 00:22

lol.... tout pareil ici pour les couches lavables, la coupe menstruelle.... et pour l'allaitement jusqu'au sevrage naturel (on me demande déjà jusqu'à quand je compter aller....), pis le cododo, pis l'écharpe (quoi que là, j'avais pas dit jamais...), etcd'ailleurs pour les couches... j'ai des copines, à qui j'en avais parlé avant d'avoir BB, qui m'ont dit : ah ben tu fais quand même ? (genre : ah ben tu n'as pas fait qu'en parler alors ??? lol)bon... je suis HS... Hors Sujet... ET fatiguée... donc je vais cette fois vraiment me coucher...

le soldat en chocolat 10/06/2008 09:09


(^_^)

C'est marrant de voir la façon dont on évolue à la lumière de quelques "jamais"...
Ca m'amuse! (j'aime bien quand les idées préconcues lâchent...)

Bien dormi?