ré-installée

Publié le par le soldat en chocolat




Un pas d'un côté, un pas de l'autre...

Voilà qui pourrait sembler périlleux, acrobatique, frôlant le grand écard....


Et pourtant non.
Je me sens mieux, plus à l'aise, mieux installée dans ma base, pour reprendre une expression haptonomique à laquelle je suis très attachée.

Je me sens plus libre, l'impression d'arriver à sortir de deux ans de galères avec mon fiston...
Pas bien grosse les galères, peut-être, mais si insidieusement continues que c'en était exaspérant...



Je me rappelle d'avant ses trois ans...
A cette époque je savais que certains parents pouvaient se montrer très injustes evers leurs enfants, avoir des réactions totalement disproportionnées, se retrouver pris dans des ornières et y resgter coincés.
Je le savais et ne me sentais pas très concernée.


Je mettais cela sur le compte de l'éducation sans châtiments corporels que mes parents m'ont offert, de la quantité limitée de stress que me fournissait ma vie, de travail de développement personnel que je faisais et mille autres choses encore....


Je n'avais simplement pas encore rencontré d' "âge" (ou de niveau de développment, ou de comportements, ou autres, je ne sais pas trop comment le nommer) qui me mette autant en échec...
Autant dire qu'aujourd'hui, je comprends totalement qu'un parent puisse avoir des réactions tellement disproportionnelles, ou aussi injuste.... Je me sens capable d'une profonde et authentique empathie avec eux sans avoir besoin d'en savoir forcément plus.


Là, je crois qu'une embellie pour Savero et moi pointe son nez...




Tant mieux car je crains qu'Aprile ne prenne rapidement le relais...




Publié dans je savoure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
j'ai lu les 3 articles...comme je me sens moins seule!...comme cela se rapproche de ce que l'on vit!!(voir ici: http://imocarpe.info/blog/?p=252)MERCI
Répondre
L
<br /> J'ai lu...<br /> J'aimerais t'écrire plus en détail...<br /> Juste dès que je peux!<br /> <br /> <br />
L
Pas de mots mais je t'embrasse :-)
Répondre
L
<br /> merci...<br /> <br /> <br />
V
C'est vrai que cen'est pas tous les jours faciles d'être parent. Mais tu as eu la chance d'avoir une éducation sans violence et tu as du en retirer un certains nombres d'enseignements. J'ai la chance d'avoir un pettit bourt relativement calme en comparaison à d'autresenfants mais il me fait tourner en bourrique et parfois je n'en peux plus. C'est bin de rencontrer des parents qui vivent des sitauations + ou- similaires on se sent - seule tout à coup.bon courage  avec tes petits loupsvirginie
Répondre
L
<br /> Merci pour ces encouragements...<br /> <br /> <br />
S
Bienvenue dans le monde féérique des parents... et des enfants bien sur !Ben oui, il y a des stades de développement de l'enfant auxquels certains parents n'arrivent pas à faire face : les "3 ans", l'entrée à l'école, l'adolescence... parfois ça passe, parfois ça casse... Je te souhaite tout le courage et le bonheur du monde.
Répondre
L
<br /> Merci Sandra...<br /> <br /> Féérique.. oui! mille fois oui!<br /> Simplement pas uniquement féérique....<br /> ;-)<br /> <br /> <br />